J’ai testé : le jeu de société Catane.

Moi aussi, j’en ai eu marre de ne tomber sur la rue de la Paix qu’en second, de passer la case départ qu’en dernier et de n’avoir que 3 gares (et pas les meilleures) pour nourrir mes enfants. Après en avoir eu marre des rues parisiennes, j’ai voulu tenter quelque chose d’autre, perdre ridiculement sur un autre jeu était nécessaire pour mon amour propre. Voilà pourquoi j’ai essayé le jeu de société nommé Catane.

Catane est un très bon jeu de société, à jouer entre 2 et 4 joueurs, bien que des extensions existent pour monter jusqu’à 6 joueurs (je préfère jouer sans extension, il m’est plus agréable de finir 4ème que 6ème).

 

 

Alors, en quoi consiste Catane ?

Catane est un jeu de stratégie qui consiste à développer une civilisation à partir de ressources collectées au fur et à mesure de l’avancement de la partie. 5 ressources sont présentes, elles sont nommées officiellement Bois, Argile, Pierre, Blé et ainsi que Laine (je dis officiellement, car au fil des parties, celles-ci dériveront  très vite en Bûche, Brique, Caillasse, Epis ainsi que Mouton (kebab pour les plus téméraires) et autres noms des plus farfelus).

Plateau de jeu Catane

Apercu plateau de jeu Catane (photo espritjeu.com)

A chacun des tours de jeu, ta civilisation vous permet de récolter ces ressources, qui permettront par la suite d’agrandir ta civilisation de par la construction de route, colonies et ville.

 

Bien sur, chacun des joueurs ne développe pas sa civilisation dans leur coin : tu devras leur barrer la route (au sens propre du terme, d’ailleurs !) et les embêter autant que possible en étant un redoutable stratège et un très dur commercial : les échanges de ressources sont une partie importante d’une partie de Catane, et une victoire passe par de judicieux échanges ou une bonne pioche dans la réserve mais faut pas se faire gauler.

Pour contrecarrer tes plans, les dés, mais aussi les voleurs seront là pour bloquer tes cases, te chiper tes ressources (et éventuellement te briser le moral quand ils agissent dans un timing diabolique qui fait chier put*** quoi c’est la galère).

Les parties sont toutes différentes à l’exception que je termine toujours dernier avec 2 pauvres paillotes au bord du désert et de 3 chemins de terres sans issus, le plateau est différent à chaque fois grâce aux tuiles de terrains et à leur pondération intelligente : les dés déterminent quelles tuiles de terrain produisent des ressources, les joueurs qui ont des constructions aux alentours peuvent alors récolter les précieuses victuailles et savoureuse pitance, mais attention : certains chiffres ( 5, 6, 7, 8 et 9) tombent plus souvent !

Pour conclure, j’te conseille Catane, entre amis ou en famille : on s’marre bien, et c’est très prenant, une très belle alternative à l’éternel Monopoly.


No comments yet.

Leave a Reply